Incendie de Cissac

       Plus 1.000 hectares ont été brûlés, 300 sapeurs-pompiers sont engagés sur le terrain.

L'incendie qui s’est déclenché jeudi 20 Avril à Cissac-Médoc, a détruit en 24 heures environ 1100 hectares de pins.

Dans un contexte de sécheresse et de vents soutenus, les conditions sont difficiles pour limiter la propagation du feu.

L'incendie progresse très vite et s'étale rapidement sur 4 communes (Cissac-Médoc, Saint-Laurent-Médoc, Saint-Germain-d’Esteuil, Hourtin)

 


       

"Le feu arrive !"  me souffle un riverain.

Au bout du chemin sur l'autre route une habitation est directement menacée.

Le flanc du feu arrive rapidement sur nous, quelques riverains dépassés par les événements se demandent si la maison sera sauvée.

 

Devant nos yeux, les animaux fuient la forêt, la chaleur commence à se faire sentir, la fumée se rapproche très vite, puis les flammes et le crépitement ... 

 

Le vent tourbillonne, les flammes sont hautes, la fumée de plus en plus épaisse et le dernier camion de pompiers a disparu dans cette fumée en direction de la maison à protéger.

 

A ce moment là on pense au danger, on espère qu'une seule chose, qu'ils vont revenir sains et saufs... 

 

La maison sera sera sauvée et les  pompiers sains et saufs.

 

 




 

 

 

 

 

 

 

4 jours plus tard, 

l'incendie est terminé, il reste encore des pompiers sur zone afin d'éteindre les fumerons et éviter tous risques de reprise. 

Dans les parcelles le paysage est un spectacle de désolation, un CCF du SDIS témoigne du risque où sont exposés les sapeurs-pompiers.